VeliXe

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 26 octobre 2018

Le bois de l’Ours St Chaffrey le 26 octobre 2018

9539BD7D-6CCA-490A-9A26-5D7A17759A47.jpegRando pédestre familiale sous un soleil d’automne un peu pâlot

jeudi 25 octobre 2018

Les crêtes de l’Assiette Italie le 25 Octobre 2018

81BA6BF7-9911-440C-A946-246BCE4B5614.pngE96B0AF8-7F46-4DCC-B1F7-79C51F7F54B0.jpegDC4F5A78-E114-4A87-B843-4982270A5751.jpeg....Les EBike dans l’Assiette.

mercredi 24 octobre 2018

L'automne à Narreyroux le 24 octobre 2018

Z_Rando_Narreyroux_24_10_2018.jpg....Fx en bonne compagnie. Quel automne! on en profite car il est exceptionnellement coloré, en plus aujourd'hui il fait beau et la température douce au possible. Dénivelé 800m et 4h30 de plaisir.

lundi 22 octobre 2018

Le chamois de Clapouse

Z_Rando_Clapouse_22_10_2018.jpg.....Fx en solo

samedi 20 octobre 2018

De l’Escarène le Turini et l’Authion

C7CE0DDF-87F2-41B3-BD6F-5848F2539C8F.jpegF7102E14-2253-40B0-A3F4-DDC522FC7297.jpegUne de mes sorties préférées, le Turini. Ce col se mérite je le trouve un des plus durs. Aujourd’hui je suis parti de l’Escarène. Il fait beau et presque trop chaud pour un 18 octobre. Je vais par le col de Braus, 600 et qq mètres à monter d’un coup. Descente à Sospel où je retrouve mon altitude départ. 1300m plus haut il y a le Turini alors je fonce. Le début est facile bien ombragé et cette montée est sur le versant est donc froid en hiver, à éviter également pour le verglas fréquent. Le village de Moulinet est atteint facilement, au début c’est toujours facile, puis un faux plat, puis une montée, une vraie. Ma première batterie rend l’âme un peu vite. Je dois ralentir l’allure et pédaler davantage si je veux faire ma sortie complète. C’est ce que je fais. Je dépasse bien peu de cyclistes et ne verrais qu’un seul E Bike. Bien sympa d’ailleurs avec son superbe Haibike brillant comme un sou neuf. Un papy comme moi un peu inquiet de savoir si sa batterie de 400Wh allait lui permettre de faire un aller retour de Braus. Au Turini des voitures et des traces de pneus comme d’hab. Mon calcul de Wh et de Km me rassure, je peux faire le tour de l’Authion. Là haut c’est gris, il fait froid j’en rajoute une couche. Les moutons et les chiens sont rentrés c’est déjà ça, les vaches c’est emmerdant surtout pour le vélo et les projections. Il suffit de fermer la bouche. Un camion charge de la paille destinée aux animaux des régions en sécheresse sans doute. Et rien d’autre sur cette boucle, mon point haut à 2000m. La visibilité est limitée par la grisaille. Vivement le soleil que je retrouve au fur et à mesure de la descente. J’hésite un restau sympa de Pera Cava. Habillé en cosmonaute pour la descente je file doucement car la descente c’est pas mon truc. Et puis rien ne presse. Elle est chouette cette descente. Deux trois fous me dépassent, même une camionnette polonaise s’y croit. En bas Luceram ne s’est pas rallumé ni réveillé. Voilà l’Escarène, et Pandinette qui m’attend. Un peu hébété je tombe presque de la petite reine rincé comme un verre à bière. Mais quelle sortie, 90km et plus de 2400m de dénivelé en 4h30 arrêts compris. Batteries 900Wh.

http://blog.velixe.fr/

Le col de la Bonette

649D6FB2-49A9-44B7-B76C-B4B6549269FD.jpeg4EAD93AA-6A19-40F8-8EED-7E5BC136F676.pngFx Le col de la Bonette, je l’ai déjà monté côté Barcelonnette l’année dernière mais pas côté Saint Étienne de Tinée. En fait j’ai pris cette route en allant sur la côte pas tout à fait par hasard. Un peu avant midi VeliXe et moi, bien chargés, je parle des bagages, car il s’agit de monter à 2800 mètres mi octobre où parfois le col est déjà fermé pour l’hiver. J’enfile les premiers virages et je sens que ça va bien. Des motos, beaucoup de motos et à peine qq voitures et de rares cyclistes. Après le village caserne abandonné je dépasse une couple que je retrouverai proche du sommet à mon retour. Au col le vent s’est levé j’en remets deux couches, je fais le tour de la boucle pour atteindre les 2800m et apprécier la vue grandiose. Des motards italiens sont un peu désorientés par cette boucle au sommet. Il ne me font pas confiance, une pancarte les rassure. Descente tout en douceur rien presse, le soleil se montre et me réchauffe. Dénivelé 1650m, temps de montée moins d’une heure et demie, batteries 600Wh

vendredi 12 octobre 2018

Fini le brame des cerfs d'Ambin le 12 10 2018

Z_Rando_Molinari_12_10_18_Mi.jpgZ_Rando_Molinari_12_10_18.jpg ...Et moi qui avait invité des amis. Nous n'avons rien entendu et rien vu. Mais le refuge Molinari nous a servi un chocolat chaud comme seule l'Italie sait le faire.

jeudi 11 octobre 2018

Les chamois de Félix le 10 10 2018

Z_Chamois_10_10_18.jpgAh quel plaisir de les voir se rassasier au petit matin.

mardi 9 octobre 2018

Dans la forêt d'automne, le col d'Anon 09 10 18

Z_VeliXe_Anon_09_10_18_Ve_.jpgZ_VeliXe_Anon_09_10_18_trace.jpgVeliXe sous les érables.

Les chamois dans le vallon du Sélé 08 10 18

Z_Rando_Sele_08_10_18B.jpg  Balade matinale en solitaire, mais que de mal pour apercevoir quelques chamois.

vendredi 5 octobre 2018

Le tunnel du Parpaillon le 5 octobre 2018

C'est une de nos dernières sorties alors on se prépare aux petits oignons comme dirait un cuisinier que je connais. Le soleil sort juste quand il faut car ce matin il fait frais et l'on trouvera de la glace à midi à l'entrée du tunnel. on a attendu des amis un peu longtemps, j'ai failli prendre une moto en plein pif, on s'est fait arranger dans un bistro de Vars mais tout cela n'est que de la briquette devant une si belle VeliXée. Z_VeliXe_Parpaillon_05_10_18_Trace.jpgZ_VeliXe_Parpaillon_05_10_18_Crevoux_.jpgZ_Velixe_Parpaillon_05_10_18_Mi.jpgZ_VeliXe_Parpaillon_05_10_18_D.jpgZ_VeliXe_Parpaillon_05_10_18_B.jpgZ_Velixe_Parpaillon_05_10_18_A.jpgVoila une sortie à ne pas manquer.

mardi 2 octobre 2018

Les cerfs et les Biches à Ambin le 2 octobre 2018

          Quand j'vous dis qu'il faut venir avec Félix.

lundi 1 octobre 2018

Usseaux en automne 01 10 18

 Promenade à la recherche d'animaux qui sont restés bien cachés.

mercredi 19 septembre 2018

Jafferau 2805m le 19 septembre 2018

Z_Velixe_Jafferau_19_09_18_Mi.jpgZ_VeliXe_Jafferau_19_09_18_Fx.jpgZ_VeliXe_Jafferau_19_09_18_Trace.jpgL’été indien avant l’heure, on en profite pour grimper les plus hauts. Il fait à peine frais ce matin, quelques degrés au dessus de Zéro. Mais nous on attend que le soleil dégourdisse les cyclistes. Nous partons de la piste Decauville. Le départ se mérite et la rude montée nous réchauffe rapidement. Au premier fort, Forte Foen, des campeurs squattent l’ancienne forteresse puis un peu plus loin des ouvriers bardés de tuyaux canalisent un excès d’eau. Toujours trop près des quads et motos pétaradent et nous asphyxient. Un immense troupeau de vaches ruminantes décore le versant nord. Pendant ce temps nous on se fait botter les fesses par nos selles qui renvoient les chocs répétés des cailloux du mauvais chemin. On s’arrête souvent et cette fois c’est pour admirer le tunnel Saraceni. On a bien envie d’aller voir si l’on peut encore emprunter ce fameux tunnel. On passe le col Basset et par un sentier en balcon on arrive au pied de Jafferau qu’il faut bien gravir, alors on y va. Un diverticule inutile, quelques virages et voilà le cairn du sommet. Là-haut comme d’habitude toujours de nombreux touristes motorisés nous accueillent et nous félicitent. La vue est grandiose, Rochebrune, le Viso déjà bien embrouillé, les Écrins, Pelvoux, et tous les autres coté français puis l’Aiguille de Scolette, la Rognosa d’Etache, le Sommeiller, Ambin et bien d’autres. On traine un peu, tant pis pour les pâtes, elles attendront, en effet à 15h nous les dégustons. Dénivelé 1000m en 3h30 consommation 330Wh Fx

mardi 18 septembre 2018

De St Michel de Maurienne au Galibier le 18 09 18

Z_VeliXe_Galibier_SMM_18_09_18.JPEGZ_VeliXe_Galibier_SMM_18_09_18_B.JPEGZ_VeliXe_Galibier_SMM18_09_18C.JPEG.Magnifique sortie de fin de saison avec VeliXe. Je gare Pandina au Galibier et couvert comme un cosmonaute je descends en vélo jusqu’à Saint Michel de Maurienne, ensuite il ne me reste plus qu’à remonter. Entre temps je prends des photos au Galibier, sur le pont et déguste un café au plus bas et aussi à Valloire où je grignote mon en-cas. Par un temps magnifique, je me les suis gelées au Gabilier, réchauffées à saint Michel, et à Valloire je les ai détendues mes jambes. Dénivelé 2250m, 70km, consommation 800Wh et tout ça en 4h sous un soleil encore bien chaud. Fx

vendredi 14 septembre 2018

Au fil du Guil le 14 septembre 2018

Z_VeliXe_Guil_Viso_14_09_18_B.JPEGZ_Velixe_Guil_Viso_14_09_18.jpg Aiguilles le bout du monde. c'est la faute au glissement de terrain au lieu dit Pas de l'Ours. Pour pas très longtemps je l’espère pour les locaux. Moi j'emprunte la petite route de déviation et fonce droit devant, chouette ce diverticule mais impraticable à la moindre gelée blanche. Je me suis baladé le long du Guil parfois RD parfois RG parfois piégé par un cul de sac, un vrai plaisir. Deux hermines, puis un peu plus loin un putois ont traversé quelques mètres devant moi. Au belvédère du Viso de la grisaille surtout vers le sommet. Au retour je déniche un sentier forestier qui me permet de rentrer sans utiliser la déviation et surtout en évitant ces interminables alternats. Dénivelé 1200m avec une consommation de 450Wh. Fx

mercredi 12 septembre 2018

Le Pic de Château Renard 2989m le 12 09 2018

Z_VeliXe_Pic_Chateau_Renard_12_09_18_F_.JPEGZ_VeliXe_Pic_Chateau_Renard_12_09_18_B.JPEGZ_VeliXe_Pic_Chateau_Renard_12_09_18_A.JPEGZ_VeliXe_Pic_Chateau_Renard_12_09_18_C.JPEG.......Il fait grand beau et encore chaud ce mercredi matin. Et comme après quelques jours de repos j’avais des fourmis dans les mollets. Je file vers le Queyras, saute l’Izoard et me gare à Château Queyras. De nombreux cyclistes s’essaient au col Agnel et me tentent à les suivre. Je reste sur mon projet du jour et monte à Saint Véran, prends le sentier de La Chapelle de Clausis. De nombreux randonneurs et cyclistes ont fait le même choix. La Chapelle est fermée et entourée de touristes grignotants. Plus loin le refuge de la Blanche déjà fermé. Lui aussi entouré de randonneurs et cyclistes déçus de cette fermeture hâtive. Chacun fouille dans son sac pour trouver de quoi se restaurer. D’autres se font bronzer. Et moi je reprends des forces pour monter à l’observatoire de château Renard, lui aussi fermé ou pas encore ouvert. Ce qui me laisse le temps de monter au sommet 2989m. Au loin les nuages gris envahissent les Écrins. Le Viso est également dans les nuages. Un petit vent glacial nous rappelle l’altitude de 3000m. 14h l’observatoire est toujours fermé, puis quelques minutes plus tard je perds patience et descends au soleil. Je retrouve la chaleur à Saint Véran déserté de ses touristes. Je profite de la dernière descente et retrouve un vent assez fort et contraire jusqu’à mon arrivée à Château Queyras. Dénivelé 1900m avec une consommation de 750Wh.

mardi 4 septembre 2018

Le col du Sommeiller 3000m le 04 09 18

Z_VeliXe_Sommeiller_04_09_18_B.jpgZ_VeliXe_Sommeiller_04_09_18_.jpgEncore une sortie à ne pas oublier. Dénivelé 1200m, moins de 500Wh et 50km.Fx

lundi 3 septembre 2018

Dans la forêt de Boscodon le 3 septembre 2018

Z_VeliXe_Boscodon_03_09_18Trace.jpgZ_VeliXe_Boscodon_03_09_18_A.jpg.... En bonne compagnie. Dénivelé 1250m consommation 400Wh et 44km en forêt de début d'automne. Fx

vendredi 31 août 2018

Les crêtes de l'Assiette le 30 août 2018

Z_VeliXe_Assiette_30_08_18.jpgZ_Velixe_Assiette_30_08_18_Fx.jpgZ_VeliXe_Assiette_30_08_18_trace_.jpgQuand 6 VTTistes pédalent ensemble sur ces crêtes ils font une belle sortie. Dénivelé 2000m et 67km Consommation 700Wh pour chacun.

- page 1 de 17